Se maquiller pour s’accepter ?

Mes beautés,
J’avais envie de vous écrire un article un peu particulier aujourd’hui, un article un peu plus fondamental que les futilités ( qu’on aime, on est d’accord ) du makeup & cie.
Je ne sais pas si bon nombre d’entre vous sont comme moi ( où alors je suis la seule dinguotte qui pense à ça ) mais n’avez-vous jamais pensé une seconde le  « pourquoi on passe du temps à se maquiller ? « . Pourquoi on ressent le  » besoin  » de se préparer avant de sortir de chez soi et qu’au contraire on peut très bien rester naturelle lorsqu’on ne sort pas en public ?
Je ne suis pas superficielle, je n’ai pas automatiquement besoin d’être tartinée avant de sortir acheter du pain ( la preuve aujourd’hui, héhé ! ) mais j’avoue me sentir moins femme, moins moi. J’ai l’impression d’être plus discrète, effacée. Pourtant, soyons d’accord que ce n’est pas le maquillage qui forge la personnalité. Par contre, la personnalité est fondée sur la confiance que l’on a de soi et personnellement, j’avoue  » m’assumer  » beaucoup plus une fois pomponnée.

IMG_4689

En comparaison, je ne peux m’empêcher de penser aux hommes. Aux hommes qui sont si beaux naturellement, dans leur plus simple appareil avec leur visage tel qu’il doit être.
Pores, cernes, teint, bronzage, cils et sourcils…. Ils sont comme ils sont, sans en rajouter pour se sentir mieux. Pour se sentir plus  » eux-même  » ( Bon ok, passons le passage de ceux qui font l’exception et qui font une fixette sur cernes & bronzage ).
Je trouve ça étrange de se retrouver dans l’image du miroir une fois embellie et d’avoir difficile de s’accepter peau nue.
N’imaginons pas l’excès non plus hein, j’arrive à me regarder dans le miroir sans crier  » au secours « , j’arrive à ne pas être déprimée sans maquillage mais… Pour être honnête, la magie du makeup, même le plus nude qui soit, donne la sensation d’être beaucoup plus radieuse.
Heureusement, nous sommes entourées de personnes qui connaissent notre  » vrai  » visage. Des personnes qui partagent notre quotidien et à qui ça importe peu que l’on soit maquillée ou non. Ces petites phrases comme  » tu es belle au naturel  » qui donne envie de sauter au plafond de joie, mais qui sont trop rares pour que ça devienne banal.

Autre fait à déclarer : L’association du  » no-makeup  » au fait d’être malade. Combien de fois ne m’a-t-on pas dit  » Tu n’as pas l’air bien  » juste parce que j’avais zappé le mascara qui agrandit mon regard ( Non les gars, je vais bien même si j’ai une sale tête ).
Difficile de s’accepter en tant que soi-même si les autres nous associe eux-aussi à la partie embellie de notre visage.

Comment y remédier ?
J’ai trouvé la meilleure des solutions pour  » m’aimer  » autant sans qu’avec. En vacances, je ne me maquille pas ou vraiment très très peu le soir de temps en temps. Et croyez-le ou non, on s’habitue à notre peau ( à problèmes ou pas ), à notre regard simplement nu et aux lèvres douces. Je passe même le vernis à la trappe et je sens mes ongles revivre. Tout semble bien, je me sens moi-même et bien dans ma peau.
Quand on rentre de vacances, le tout est de garder le cap de l’acceptation de soi : On se regarde dans le miroir le matin, on se fait un grand sourire et on se dit qu’on est belle. Parce que oui, mes chères, nous avons le droit ( et le besoin ) de s’auto-complimenter.
N’oublions pas que la plus belle des beautés est celle qui est naturelle.
Au final, nous pouvons croire que le naturel est un privilège puisque seuls nos proches peuvent savourer notre peau nue. Laissons aux autres l’envie de nous préférer sous des couches ( minimes, certes ) qui nous embellissent et savourons le plaisir de nous accepter aussi sans.

Sur ces belles paroles, je vous souhaite un merveilleux dimanche,
Lou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 Comments

  • Reply paulinementvotre 5 octobre 2014 at 16:36

    Quel bel article ! J’ai beaucoup beaucoup aimé te lire et je me reconnais énormément dans tes mots, d’ailleurs. Moi aussi, j’ai passé l’été sans maquillage ou avec juste un peu d’anticernes. Sans vernis, sans mascara et j’ai senti ma peau revivre, complètement. Et du coup, aujourd’hui, je peux aisément me regarder démaquillée sans avoir peur et je peux rester une journée sans maquillage et en voyant des copines sans avoir l’air d’être un thon (a). LE maquillage se contente de nous embellir, il ne nous change pas complètement du coup, si on ne s’aime pas au naturel…
    Bisous la belle !

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2014 at 17:15

      Merci pour ton avis, c’est chouette de voir comment les autres pensent et fonctionnent, du coup. Merci de m’avoir lue aussi, au passage ! Bisous bonne fin de week-end

  • Reply pointnoiretcomedon 5 octobre 2014 at 18:45

    Très bel article <3

  • Reply Audrey 5 octobre 2014 at 19:02

    Je suis complètement d’accord avec toi. Je suis actuellement sur l’île de La Réunion pour 5 semaines et j’ai décidé de ne pas me maquiller ici à cause de la chaleur. Et je suis de ton avis, on s’habitue vraiment à se voir sans maquillage. Au début, j’avais du mal à me regarder dans une glace, je trouvais mes yeux fatigué, je n’aimais pas ma peau à cause de mes boutons. Et puis les jours ont passé, et je m’accepte mieux, ma peau va mieux car en ayant arrêté tous les produits cosmétiques type fond de teint, mes boutons sont partis et ma peau est plus belle et unifiée. Bref, je crois qu’en revenant en métropole je vais limiter tout ça 🙂

    Bisous 🙂

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2014 at 23:17

      Je comprends tout à fait la sensation peau qui revit, et l’habitude qui se fait de se voir simplement comme on est…
      Bisous

  • Reply Make-Up, Chocolate and Co 5 octobre 2014 at 19:06

    Ton article st vraiment très beau, et très vrai. Je pense que le maquillage peut aider à se décomplexer mais sur le long terme peut aussi avoir l’effet inverse si on y prend pas gare …

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2014 at 23:15

      Complètement d’accord que c’est aussi une question d’habitude avant tout… Merci pour ton avis ! 🙂

  • Reply Estelle 5 octobre 2014 at 21:05

    Superbe article, très profond, très touchant !
    J’avoue que je peux aisément me passer de maquillage lorsque je ne dois pas sortir de chez moi. Mais que dès qu’il faut mettre le pied dehors, je sors la BBcrème et le mascara au minimum histoire d’avoir l’air moins fatiguée.
    Mais au final, ce que j’aime le + c’est entendre mon copain me dire qu’il m’aime telle que je suis, au naturel ! 🙂

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2014 at 23:16

      Rien ne fait plus plaisir je trouve, c’est sur que lorsqu’on prends du temps pour se faire jolie avant d’aller quelque part on aime aussi le savoir mais avant tout, il faut s’aimer avant de s’embellir et se  » cacher  » sous des produits 🙂

      Merci pour ton avis, c’est chouette de partager sur le sujet avec d’autres personnes 🙂

  • Reply Antoinette 5 octobre 2014 at 23:18

    J’ai beaucoup aimé ton article, j’aime ta philosophie, j’aimerais être capable de m’accepter telle qu’est ma peau au quotidien, j’aimerais avoir le courage de descendre à la boulangerie sans maquillage, et pourtant, chaque matin, j’ai besoin de ce masque pour me sentir « moi ». J’ai été malade il y a quelques mois, sans la force de me lever pour l’appliquer mais surtout sans accès au maquillage car personne n’avait pensé à m’apporter ma trousse. J’étais tellement mal que de toute façon ces 5 jours sans make up ne m’ont pas gêné puisque je pensais à ma santé avant tout. Bref, tout ça pour dire que j’aimerais mettre en avant le fait d’avoir la chance d’être en bonne santé plutôt que de craindre en permanence de ne pas être acceptée parce que mon visage au naturel n’est pas celui auquel on est habitué…

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2014 at 23:23

      Totalement d’accord avec ta façon de présenter l’idée aussi… La santé etle bien-être avant tout et celui qui n’est pas  » content « , il ne nous regarde pas et puis c’est tout. Merci pour ton retour, passe une bonne soirée bisous <3

  • Reply Aurore 6 octobre 2014 at 20:30

    Bel article et jolie réflexion. Je me le demande aussi parfois, pourquoi nous les femmes on passe du temps à se pomponner alors que les hommes se contentent de si peu pour se sentir bien !
    Ca ne me dérange pas non plus de sortir sans maquillage et ça m’amuse même de voire la réaction des gens qui sont habitués à me voir maquillée (mes collègues de bureau). Et l’été c’est pareil, je me contente juste d’un peu de mascara.
    Et au final c’est toujours quand je me trouve pas vraiment jolie et que je ne suis pas apprêtée plus que ça que mon homme me dit que je suis belle…et là je me demande pourquoi je passe tant d’heures dans la salle de bains et pourquoi j’achète tant de maquillage ^^

  • Reply Mademoisellevi 6 octobre 2014 at 22:12

    J’ai adoré te liiiire, l’article de Coline sur le sujet a fait tilt sur moi
    Et je trouve qu’on devrait apprendre à s’assumer :))
    On est mieux au naturel non???
    <3

    • Reply Loucarnet 7 octobre 2014 at 16:07

      Ah merciii ! Je ne savais pas que Coline avait aussi partagé son avis sur ça, j’irai bien la lire 🙂
      Merci pour ton petit mot en tout cas, bisous <3

  • Reply Caro Bonheur 7 octobre 2014 at 11:01

    Coucou
    j’ai beaucoup aimé ton article que j’ai trouvé très beau!
    j’ai la chance de m’assumer parfaitement maquillée ou pas, bien que « blogueuse beauté » je passe plus de journée sans maquillage que maquillée…
    Mais j’aime me maquiller pour les occasions ou des fois juste comme ça, j’aime « jouer » me faire un look pin up, un charbonneux violet ou au contraire un maquillage naturel régulièrement!
    A la limite je m’assume moins maquillée que pas :p (oui je suis bizarre) il faut dire aussi qu’autour de moi famille, amies, on prône plus le naturel que la « tricherie »!

    Enfin bref l’important est de se sentir bien dans sa peau, maquillée ou non!

    Belle journée bisous

  • Leave a Reply