Rasoir – Vos témoignages et les idées reçues

Hello les filles,

Mon année en tant qu’ambassadrice de la marque Vénus touche à sa fin, et pour l’occasion j’ai voulu mettre en avant le ressenti des femmes par rapport au rasage. Vous avez été plusieurs à témoigner de votre expérience par rapport à ce sujet, et ça me tenais à coeur de pouvoir apporter mes réponses à vos questions et idées reçues.

J’ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas, et même si j’ai toujours été pour le rasoir, j’avais mes idées propres sur le sujet : Repousse de poils rapide et plus épais, coupures et j’en passe. Beaucoup de femmes pensent ça, vous avez été plusieurs à le souligner. Grâce à Vénus, j’ai appris qu’en réalité, c’est faux. Je vous en parlais dans mon tout premier article, seul votre ADN est responsable de la repousse du poil, sa couleur et de son épaisseur. Certaines femmes ont plus de chance que d’autre, comme pour tout me direz-vous.

J’ai posé 3 questions à 5 femmes : 

Pour toi, c’est plutôt épilation ou rasage ?
3 sur 5 préfèrent le rasoir, surtout pour une question de douleur et de facilité. On peut toujours avoir un rasoir dans son sac de voyage, ou prendre 5 minutes pour retirer les poils indésirables alors que l’épilation requiert un rendez-vous chez l’esthéticienne ou un retrait minutieux à l’épilateur ( coucou les douleurs ).

Est-ce que le rasage active la repousse du poil ?

À l’unanimité, vous m’avez répondu que OUI, le rasoir provoque une pousse plus rapide. En réalité, c’est surtout qu’au rasoir on enlève le poil qu’en surface, alors que l’épilation arrache le corps du poil plus loin, la vitesse de pousse est identique, mais se produit majoritairement à l’intérieur de l’épiderme… D’où cette impression de rapidité avec un rasoir dont on se passerait bien.

 Cites-moi une crainte vis-à-vis au rasoir.

Pour Jeanne, (26 ans) et Véronica (35 ans) :
La crainte majeure est de se couper. Heureusement, il existe des rasoirs plus évolués qui permettent d’épouser chaque courbe du corps pour éviter les coupures.
Vient ensuite le problème de la repousse qui est rapide, mais ça, on y peut rien.

Pour Gwen (28 ans), Alexandra (28 ans) et Laurie (24 ans) :
 » J’ai peur que le poil repousse plus épais qu’à l’origine  » Le rasage ne fait pas grossir le poil, il ne repoussera pas donc plus dru. Cette sensation est accentuée par le fait que le poil a été coupé dans sa poussée, alors qu’un poil épilé repousse avec sa  » tête  » qui est elle plus fine. Il n’y aura pas non plus plus de poils à la repousse qu’il n’y avait au rasage.

Personnellement, j’ai fais le choix depuis longtemps d’utiliser un rasoir et je ne changerai pas de si tôt, ma peau sensible étant très frileuse des douleurs provoquées par les autres moyens existants, je suis bien contente de savoir que le rasage ne me transformera pas en ours poilu d’ici mes 40 ans.

Merci à toutes pour vos réponses,

Bisous doux, Lou

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Reply Marion Gallagher - The Flying Vespa 23 août 2017 at 16:25

    J’ai longtemps été épilation, aux bandes de cire froide. Je suis pas particulièrement douillette, donc la douleur ne m’a jamais dérangée. Par contre, qu’est-ce que c’était long ! A cause de mes nombreux grains de beauté, j’étais obligée de couper mes bandes pour les éviter. Au final, avec le rasoir, c’est beaucoup plus rapide et j’ai juste à avoir la main légère sur mes zones à grains de beauté. 🙂
    En tout cas, en terme d’épaisseur du poil, je n’ai noté aucune différence. Par contre, après plusieurs années d’épilation, j’ai remarqué quand quand je laisse pousser mes poils au niveau des jambes, j’ai des trous. Je serais incapable de dire si c’est dû à l’arrachage répété des poils ou si je les ai toujours eus mais ne m’en suis rendue compte que récemment, ce qui n’est pas impossible. Avec l’adolescence, mes poils sont devenus plus épais, donc le contraste est forcément plus frappant. Bref, c’est un mystère !

    En tout cas, merci à toi de remettre les points sur les i sur les idées reçues du rasage.

  • Reply Et dans ces mots 24 août 2017 at 10:24

    Perso j’ai tenté l’épilation à l’épilateur : une cata.
    Poils incarnés, repousse aléatoire.
    Au final, jamais vraiment douce des gambettes…
    Et puis l’idée de devoir attendre un minimum pour renouveler l’épilation, j’ai du mal.

  • Leave a Reply