Au poil près avec le nouveau Silk-Epil 9 de Braun

Bon, en voilà un titre qui nous lance dans le vif du sujet.
Braun a lancé dernièrement son nouveau joujou en terme d’épilateur, le fameux Silk Epil 9 ! Vous l’avez vu envahir les comptes Insta ( le mien aussi, puisque j’ai eu la chance pouvoir le tester pour vous ). Mon courage à deux main face à cette machine de torture, je vous livre mon avis en toute sincérité, ma phobie des arracheurs-de-poils avouée.

IMG_9361

La première chose à savoir avant de lire cet article, c’est que je suis douillette pour ce genre de douleurs que l’on s’inflige à soi-même et complètement novice, puisque ma dernière épilation avec un object de ce genre remonte à mes 15 ans, où j’ai eu le stress de ma vie ( et la douleur qui semblait insurmontable ).

IMG_9366

Les années sont passées, la technologie a évolué…. et je ne suis pas moins douillette. Quand j’ai reçu le Silk-Epil 9 ,j’y ai vu une opportunité : Celle de me surpasser ( héhé ) mais surtout celle de pouvoir –peut-être– aider d’autres filles traumatisées en découvrant un épilateur qui fasse moins mal ( Et j’ai prié fort pour que ce soit le cas… hum ).

IMG_9368

Premier point fort : J’ai adoré le packaging hyper féminin. Le blanc nacré et le fuchsia sont un choix de couleurs qui me correspond totalement, pour le coup, je suis séduite.
Second point fort : Il est aquatique ! J’ai rarement cru aux publicités insistant sur le fait que s’épiler sous la douche ou dans le bain, ça fait moins mal. Il est l’heure de ranger mes aprioris et de tester vraiment ce qu’il en est.
Troisième et dernier point fort : La petite lumière qui justement permet une épilation sous l’eau et qui évite d’y aller à l’aveuglette. Vous pouvez aussi l’utiliser dans le noir, pendant la nuit, si l’envie vous vient ( Non, je rigole ).

IMG_9364

Je l’ai déballé, j’étais toute contente de voir comme il était beau et puis là, c’est le drame : Quand je l’enclenche, je vois les  » dents  » métalliques qui s’activent à la recherche de poils à arracher. J’ai au la sensation de tenir un objet de torture en main et puis je me suis dis  » Laisse tomber, en 2015…. Ils ont évolué ! « .
J’ai posé l’épilateur sur ma jambe où j’avais préalablement laissé pousser mes poils depuis la réception du colis, et j’ai hurlé. Hors de question que j’aille plus loin, je n’ai pas envie de souffrir.

IMG_9371

Le lendemain, je l’ai repris en main et là je me suis dis qu’il fallait prendre du courage et le tester pour du bon, quitte à avoir mal. Il fallait que je vous donne mon avis, bon au mauvais.
Je me suis fait couler un bain chaud, je me suis relaxée une dizaine de minutes et puis je me suis lancée…

Et j’ai eu 100x moins mal ! La sensation est énormément atténuée par l’eau qui vient directement caresser votre peau, on n’a plus l’effet picotement douloureux d’après et surtout au moment même, c’est quand même beaucoup plus relax. J’ai pu faire mes 2 demi-jambes sans hurler ni me crisper à me faire accoucher avant l’heure et je suis super contente du résultat !
Verdict : Si vous êtes comme moi, n’essayez pas de prendre un épilateur qui ne va pas sous l’eau, les douleurs sont les mêmes qu’il y a 10 ans. On est tout de même en train d’arracher quelque chose de son corps, ça ne saurait pas non plus avoir la sensation d’une douce caresse matinale. Tournez-vous vers un épilateur waterproof, c’est génial !
Si celui-ci vous tente, les prix varient énormément du point de vente ( entre 150 et 200€ ).

Retrouvez-moi sur InstagramFacebookTwitter

Bisous doux ( et jambes douces ), Lou.

4 Comments

  • Reply Cosmétique Nina Rose 21 juin 2015 at 14:04

    Je croyais que j’étais la seule qui hurle en utilisant les épilateurs et en ayant peur en voyant les dent de l’appareil bougeant à la vitesse de la lumiére. Je ne suis pas masochiste, je n’aime pas avoir mal alors me faire mal moi même c’est pas facile mais c’est pour la bonne cause… Il coûte quand même un peu cher…

    Bisous

  • Reply Charline 22 juin 2015 at 14:28

    Ici je suis habituée de l’épilateur et je peux te garantir que ta douleur s’atténuera épilation après épilation ! Par contre le mien (un vieux de la vieille, maintenant) n’est plus si terrible et quitte à investir, c’est vrai qu’un épilateur waterproof serait bien sympa !
    Merci pour cette revue, j’espère que Bébé se porte bien et que l’épilateur ne lui pas trop donné envie de sortir plus tôt que prévu 🙂

  • Reply Eva 13 juillet 2015 at 10:41

    Comme toi, j’ai utilisé mon premier épilateur il y a bien 4ans, j’avais acheté le Braun silk epil 7, waterproof. A la première utilisation, une horreur, j’en aurais pleuré !
    Et puis j’ai persévéré, (demi jambe, cuisses, aisselles, maillot) et finalement, on ne sent presque plus la douleur :).
    Le mien est vieux et je n’hésiterais pas à en racheter un en mettant le prix, tellement c’est pratique et économique (comparé au prix d’une séance chez l’esthéticienne…).
    Merci pour cette article qui convainc une convaincue, d’acheter le Silk Epil 9.
    🙂

  • Reply Orphea 28 juillet 2015 at 09:44

    Je suis en plein doute quand à la méthode idéale d’épilation… électrique, lumière pulsée, rasage, cire… ? J’ai une peau assez sensible qui marque rapidement, du coup avec l’épilateur électrique, j’ai pas mal de petits points rouges pas très jolis jolis. Je n’ai pas encore réellement essayé la cire, mais je sens que c’est bien chiant aussi. Bref, c’est pas si simple de se débarrasser de ces vilains poils.

  • Leave a Reply