#1.1 : Comprendre les bases en photo et faire ses règlages pour le blog

Hello hello,

Comme promis il y a de ça quelques articles, la catégorie photo sur le blog se développe pour vous expliquer ( au mieux ) comment choisir, utiliser, bloguer avec son matériel photo.
Je vous remet directement le lien vers le premier article qui expliquait comment allait se dérouler la suite des astuces et des conseils que j’ai à vous donner ( ici ).
On se retrouve donc pour ce nouveau volet 1.1 : Comprendre les bases de la photo et les appliquer au mieux pour les photos de son blog.

affiche base photo

Je voudrai juste faire un aparté assez important à mes yeux. Les bases sont les mêmes pour toutes les photos de toutes les catégories possibles : Quand on les comprends, on peut tout faire. Les conseils pour faire vos réglages en plus des explications de bases seront poussées vers l’utilisation du blogging. J’insiste sur ce point, car pour mettre en avant des produits, des makeups, des objets etc sur fond blanc et faire de la photo nature, on ne doit pas  » réfléchir  » ( et agir ) de la même façon.
J’ai fais des photos pour accompagner mes explications, et j’ai joué avec des vernis pour rester dans le contexte. Je n’ai pas retouché ces photos, sinon ça n’aurait pas beaucoup d’intérêt.

Les deux choses essentielles à comprendre : La vitesse d’obturation et l’ouverture.

L’ouverture :

Chaque objectif est composé d’un diaphragme qui s’ouvre plus ou moins selon le modèle ( et le prix ) choisi. C’est en réalité une bague mécanique dans votre objectif qui a pour but de s’ouvrir ou de se fermer pour laisser passer plus ou moins de lumière. Pour faire court, l’ouverture joue sur la luminosité de votre image et sur la profondeur de champs.
Tout ça fait beaucoup de mots d’un coup, je vous explique.
Comme je vous le disais, cet élément essentiel est défini par le choix de l’objectif, non pas par celui de l’appareil lui-même ( le boitier ).
Prenons l’exemple de l’objectif fourni avec votre appareil photo ( vendu  » en kit  » ) est très souvent un objectif avec les critères suivants : 18mm-55mm F/3,5-5,6.
Je reviendrai très explicitement sur le sujet dans le prochain article, mais pour que vous compreniez bien ce sont ici les informations F/3,5-5,6 qui nous intéressent.

Pourquoi 2 nombres différents ? C’est en rapport avec la focale ( les millimètres ) utilisée. Ainsi, une photo en 18 mm pourra proposer une ouverture à 3,5 maximum et une photo à 55  mm ne pourra proposer qu’une ouverture de 5,6 maximum. Les objectifs les plus chers du marché sont ceux qui s’ouvre le plus que possible ( petit nombre ) mais sachez qu’une ouverture en dessous de 4,5 c’est largement suffisant pour l’utilisation sur le blog.

Quel est son rôle dans la luminosité ? L’importance d’une grande ouverture ( petit nombre ) intervient surtout dans le contexte de la photo de reportage. En effet, une grande ouverture vous permettra de travailler sans flash ( entre autre ) en gardant des photos bien nettes là où un objectif plus limité dans son ouverture de diaphragme fera des photos plus sombres et plus floues. Mais comme je vous le dis, c’est plutôt important pour le reportage, les mariages, la photo spécifique. Pour notre utilisation, ce n’est pas trop important.

Quel est son rôle dans la profondeur de champs ? La profondeur de champs, c’est l’espace de netteté derrière et devant votre sujet principal, là où vous décidez de faire le point de netteté. Cette zone d’avant/après sera très courte avec une grande ouverture ( petit nombre ) et de plus en plus grande selon la fermeture du diaphragme. Et puisque rien ne vaut des photos explicatives, les voici :

profondeur de champs 1

Comme vous pouvez très clairement le voir, la différence de  profondeur de netteté selon l’ouverture de 2,8 et de 16 est très importante. Les vernis sont tous nets sur la dernière photo et on voit même la ligne de mon  » fond maison « . Un autre exemple ci-dessous avec une photo de détail, le fond disparait complètement avec la proximité de l’objet et l’ouverture à 2,8.

base 2


La vitesse d’obturation :

SONY DSC

En gros, c’est ce qui permet d’avoir une photo nette ( par rapport aux flous de mouvement ). La vitesse d’obturation, c’est un rideau qui recouvre le capteur  » au repos  »   Ce rideau s’ouvre à une vitesse plus ou moins rapide de manière à exposer plus ou moins longtemps ce capteur à la lumière. Plus la vitesse d’obturation est rapide, moins le capteur reçoit de lumière et plus la photo sera nette ( dans une situation où il y a de la luminosité en suffisance ). Pour bien faire, il faut toujours avoir sa vitesse au dessus de 1/60 pour des photos statiques, 1/100 pour des portraits en journée et pour des photos en mouvement ( enfants qui jouent, sport … ) comptez facilement le 1/500 pour un beau rendu. Un exemple concret : Si votre luminosité est basse ( photo de nuit, par exemple ), il faudra faire une exposition plus longue afin de laisser le temps au capteur de prendre la lumière nécessaire… On peut alors monter jusqu’à des temps d’exposition de 30 secondes pour une seule photo. Si vous travaillez sur trépied avec un sujet statique, vous pouvez descendre sous les 1/60 mais ça n’a pas beaucoup d’intérêt ( pour le blog, en tout cas ).
Voici des exemples à main levée de photos prises de 1/60 de seconde à 1/10 de seconde ( ci-dessous ). Les photos auraient pu être floues dès 1/30 mais je restais figée comme on le ferait dans une situation où le manque de lumière nous obligerait à baisser la vitesse d’obturation : On ne s’amusera pas à bouger volontairement pour avoir la photo floue.

vitesse

Comment savoir si l’exposition de la photo sera bonne ?

Une photo bien exposée n’est ni trop foncée, ni trop claire. Dans le cas spécifique du blog, on aura tendance à toujours surexposer ( surtout pour la photo d’objet ), c’est ce qui mettra votre sujet en avant. Le 0 correspond à une bonne exposition de la photo, en se basant sur les réglages de vitesse d’obturation et ouverture de diaphragme. Ce sont ces deux paramètres qui feront que la photo sera plus ou moins exposée.
Vers la droite ( +1, +2, +3 ) correspondra a une photo surexposée ( trop de luminosité ) quand au coté gauche ( -1, -2, -3 ) donnera un rendu sombre. L’idéal serait surement de toujours faire ses photos sur le 0 et de faire le reste par retouches, mais je vous conseillerai quand même de rester à +1 tout le temps. Pour des photos de détails, d’objets ou des vernis dans ce cas présent, j’aime même pousser à +2 pour avoir un joli rendu, mais c’est tout à fait personnel. En fait, une fois que l’on comprends le système, on peut jouer, essayer, et définir notre touche personnelle.

 

Je vous ai également fait un exemple pour le cas de l’exposition, que vous vous rendiez compte des changements apportés à la même photo.
La sous-exposition n’a donc pas beaucoup d’intérêt pour notre utilisation et si c’est flagrant qu’il faut surexposé dans le cas de l’objet sur fond blanc, vous comprendrez vite que pour du portrait à l’extérieur pour des photos de paysage, il faut vraiment se fier à la réglette et travailler avec le 0.
expo

J’espère très sincèrement avoir été claire pour ceci, n’hésitez pas à poser vos questions relatives à ce sujet en commentaire, j’y répondrai avec joie.
Le prochain article portera toujours sur des basiques ( profondeur de champs, différences entre les mm de l’objectif… ). Je vous invite à vous inscrire à la newsletter pour ne rien en manquer si le coeur vous en dit.

Je vous fais d’énormes bisous, Lou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 Comments

  • Reply Mon billet poudré 5 octobre 2015 at 17:48

    Un immense merci, tu sais à quel point j’adore cette série d’articles 😉
    Bisous

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2015 at 22:08

      Avec plaisir petite choute <3

  • Reply lequotidiendunefille 5 octobre 2015 at 18:18

    Je vais me servir de tes précieux conseils dès demain ! Super article ♥

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2015 at 22:08

      Merci, et si ça peut t’aider ça me ravi d’avantage ! 😀 Bisous ma belle

  • Reply Grobia 5 octobre 2015 at 18:50

    Hello,

    Très bon article et très bien illustré ! Je suis étonnée que tu ne parles pas des Iso et de voir qu’ils sont en auto dans tes réglages, c’était plus simple pour les photos d’exemples ?
    Sinon pour les temps de pause pour que l’image soit nette; la règle c’est 1/la focale. Ca dépend bien sur du poids de ton boitier (avec les plus léger tu peux descendre plus bas).
    Hâte de lire la suite !

    • Reply Loucarnet 5 octobre 2015 at 22:07

      Je ne mets jamais mes ISO en auto, c’était pour illustrer ( c’est une image google qui illustre les panneaux de réglages ) 🙂
      Pour ce qui est des explications des Iso entre autres, je veux faire des articles assez court, ça viendra donc dans les prochains sinon on ne s’arrête jamais, il y a tellement de choses à dire et tellement d’étapes à expliquer…
      Pour la  » règle  » de de 1/focale.. Jamais entendu parlé, ni en cours ni ailleurs et ça me semble assez étrange… autant dans un sens que dans un autre.

      À bientôt alors ! 🙂

      • Reply Grobia 5 octobre 2015 at 23:51

        Effectivement, il y a beaucoup de chose à dire !
        Pour la règle de 1/focale je me suis mal exprimée (Désolée), c’est la vitesse en dessous de laquelle tu ne peux pas descendre au risque d’avoir un flou de bouger. C’est surtout quand tu n’as pas de trépieds ou pas de lumière. Ca permet d’avoir une idée à combien tu peux descendre dans certains cas.

        • Reply Loucarnet 6 octobre 2015 at 20:36

          Pas de soucis, je n’ai pas vraiment entendu parler de ça et je préfère m’en tenir à la base du 1/60 pour éviter les flous, mais c’est sur que ça peut être une technique intéressante

          • Alex 1 février 2016 at 15:40

            Bonjour Loucarnet,
            la régle du 1/focale est répandue (c’est plus étrange que tu n’en aies pas entendu parler que l’inverse si tu as suivi des cours 😉 ), même si elle s’adapte selon certains critères (sur APS-C, il faut tenir compte du facteur crop, par exemple un 50mm « devient » un 80mm donc sur APS-C on doit rester au moins à 1/80è pour éviter le flou de bougé, 1/60è est déjà limite avec un 50mm sur APS-C sauf stabilisation ou trépied).

          • Loucarnet 3 février 2016 at 11:54

            Je donne les conseils que je connais, je n’ai jamais prétendu être la science infuse non plus 🙂 Et je n’ai jamais entendu parlé de ça, mais bien sur j’aime aussi apprendre de nouvelles choses.

          • Alex 3 février 2016 at 14:55

            Je me doute que tu ne prétends pas avoir la science infuse 😉 mais c’est une règle assez célèbre, par exemple: http://objectif-photographe.fr/photo-net/ http://ericheymans.com/flou-de-bouge/ http://apprendre-la-photo.fr/la-vitesse-dobturation/ sur ce dernier lien l’auteur parle du 1/60è et juste après du 1/focale ^^.

  • Reply happy pillz 6 octobre 2015 at 11:24

    Merci pour cet article! top!
    Petite question, j’aimerai investir dans un bon appareil photo avec objectif, mais pas trop cher : As-tu des astuces et recommandations?

    bises de http://happy-pillz.com

    • Reply Loucarnet 6 octobre 2015 at 20:35

      Quoi qu’il en soit prends un kit vendu complet avec le boitier et l’objectif de base qui suffit amplement dans un premier temps ( et même pour toujours, selon l’utilisation ) 🙂 Pour ton budget, je regardes chez Canon parce que c’est là où je m’y connais le plus 🙂 Tu as le 1200D qui est l’entrée de gamme des reflets pour le moment ) 399€ complet avec son objectif de base. Bisous

  • Reply elo 6 octobre 2015 at 14:37

    Super ton article, moi qui aime beaucoup faire des photos mais qui ne m’y connaît pas encore très bien pour les réglages j’ai pu apprendre quelques petites choses déjà. Je vais m’en servir pour mes prochaines photos pour le blog ! J’ai hâte de lire tes prochains articles du coup 🙂
    Merci beaucoup

  • Reply A Little Daisy 6 octobre 2015 at 16:33

    Je sens que je vais aimer ces articles ! Pour le moment j’ai un bridge donc il ne me semble pas que je puisse jouer avec toutes ces options mais j’aimerais bien tenter l’achat d’un reflex (cher Papa Noël peut être ;))

    • Reply Loucarnet 6 octobre 2015 at 20:29

      Espérons qu’il soit généreux avec toi cette année alors ! Je te le souhaite, rien de tel qu’un reflex. Même les plus petits modèles permettent de grandes choses 🙂

  • Reply june 6 octobre 2015 at 17:12

    Ah ! Quel article génial ! Il est vraiment bien fait et super bien détaillé !
    Merci merci merci !!! <3
    Xxx june

    • Reply Loucarnet 6 octobre 2015 at 20:29

      Ah, avec plaisir si j’ai été claire, c’est le principal.. Pas facile de savoir si c’est compréhensible pour la personne qui lit hihi bisous

  • Reply the Beauty and The Brunette 6 octobre 2015 at 23:37

    même que j’ai presque tout compris l’article 😀 lol
    je viens d’acheter un canon 700D je suis encore en train de l’apprivoiser, parfois y’a vraiment des choses qui m’agaçent et j’en ai des sueurs ! lol mais du coup je dévore tes articles parce que ça m’ennuie d’aller trouver les infos sur des sites internets sous fonds noirs et gris et qui me depriment d’avance 🙂 alors qu’avec toi c’est tout de suite plus agréable !

    des bisous

    • Reply Loucarnet 7 octobre 2015 at 15:22

      Tu es adorable <3 Merci beaucoup, si tu as des questions n’hésites pas franchement je t’aiderai avec plaisir ma biche bisous

  • Reply Windy 8 octobre 2015 at 21:34

    Ça fait deux jours que l’onglet de ton article m’attend patiemment. Je voulais le lire à tête reposée ! J’ai un peu appris à l’arrache à maitriser mon hybride en faisant plusieurs tests, en bidouillant les réglages et là, tu me permets de mettre des mots sur les bidouillages ^^ J’avais lu d’autres articles explicatifs mais le tien est de loin le plus clair et le plus accessible ! Merci *-*

  • Reply lullyshare 10 octobre 2015 at 11:17

    Bonjour , voilà un article bien complet je suis ravis !
    Merci a toi , et hate de suivre a suite. J’aimerai de beau rendu flou en arrière plan alors j’y travail mais c’est pas facile 🙂

  • Reply Le Monde de Jenn 10 octobre 2015 at 13:22

    Très intéressant tout ça, j’ai hâte de regarder tout ça avec mon appareil, en espérant qu’il sera suffisamment bien pour me permettre d’aussi jolies photos

  • Reply Salomé 10 octobre 2015 at 22:23

    Coucou ! Merci pour cet article fort instructif ! C’est clair, net et très bien expliqué. J’ai hate de voir tes prochains billets sur le sujet car ça m’intéresse ! (habitant encore chez mes parents, j’ai peu de place, pas beaucoup de liberté et pas une bonne luminosité dans ma chambre), donc tous ces tips sont bons à prendre !

    Bisous ! 

  • Reply Lili 3 novembre 2015 at 18:21

    Mais si on a un appareil photo de base, je parle ici où on ne peut pas rajouter d’objectif) alors on ne sait que faire les réglages de la luminosité? :/

  • Reply Hélène 18 avril 2016 at 09:08

    Voila que je tombe sur ton article complètement par hasard, une copine me l’a envoyé en me disant: « tiens, c’est super clair et ça pourrait t’aider pour tes photos en Indonésie! » Et en effet! Même si l’article evoque plus une pratique pour les blogs! Merci beaucoup!

    • Reply Loucarnet 18 avril 2016 at 17:58

      Avec plaisir ! Bisou à toi Hélène

  • Reply Pauline 3 août 2016 at 18:06

    Article très instructif merci !
    Peut être un article sur la retouche photo serait également intéressant ?

  • Reply lyloo 27 octobre 2016 at 13:15

    Merci pour ce super article très intéressant. Je vais acquérir mon premier reflex j’ai hâte de faire tous ses test pour bien comprendre son fonctionnement .

  • Leave a Reply