Humeur, Lifestyle

Ce qu’on retiendra du COVID-19

L'envie de faire le point, en ce dimanche matin, 29 mars. Officiellement 2 semaines écoulées de confinement à la maison, à 4. Ce que j'en retiendrais, c'est le positif. Le confinement est tombé à point nommé en soutien à un débat intérieur que je menais en secret. L'accumulation des derniers mois et la difficulté à me remettre sur pieds, dans mon coin, seule à la maison. Cela devenait impossible. Telle une bouée de sauvetage que la vie m'a lancée. Des moments à 4, encore et encore. Pas de lendemain, de fin, d'urgence. Fini de courir pour ci ou ça, à gauche ou à droite. Fini de partir travailler, courir travailler, vite vite, encore plus vite. Fini le réveil, l'horaire, le temps qui s'envole. La vie a choisi d'enfin appuyer sur pause, pour tout le…